Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 11:28

Daniel Charles BADACHE

 

Alain Tourret, Vice-Président du Conseil Régional de Basse Normandie et « tête pensante » de l’Institut International des Droits de l’Homme et de la Paix, a cru pouvoir, de retour des Territoires Palestiniens, dénoncer les atteintes intolérables auxdits droits dont l’Etat d’Israël se rendrait coupable.

 

A n’en pas douter, l’intéressé s’est comporté comme un « Goldstone du pauvre »… étant précisé que ce magistrat sud africain, mandaté par l’ONU pour enquêter sur le déroulement de l’opération militaire israélienne « Plomb Durci » dans la Bande de Gaza, a depuis fait son mea culpa, ayant reconnu le caractère hâtif de ses conclusions peu amènes vis-à-vis de l’Etat d’Israël et imputant désormais de lourdes responsabilités au Hamas…

 

Certes, du fait d’une évolution politique amorcée dès la fin d’une brève carrière universitaire, Alain Tourret a dû contracter des alliances avec des formations partisanes abritant nombre de détracteurs patentés du sionisme. Pour une pérennisation de ses mandats électifs, il faut bien faire l’impasse sur des convictions originelles qui, s’agissant du Proche Orient, étaient aux antipodes de l’actuel discours du Vice-Président régional !

 

Quoi qu’il en soit, l’Institut International des Droits de l’Homme et de la Paix ne semble pas s’inscrire dans une approche équilibrée du conflit israélo-palestinien. Il a fait du campus de l’Université d’Al Qods, sis à Abu Dis (et non à Jérusalem comme trop souvent et fallacieusement mentionné par l’Institut), une sorte de succursale exclusive en cette Terre trois fois Sainte, lors même que d’autres efforts avaient été entrepris en 2008, notamment par notre Association, aux fins de constituer un Triangle Universitaire de la Paix franco-israélo-palestinien pour que Caen, par sa communauté académique et son Barreau, sous l’égide du Mémorial, apporte une contribution originale au tracé du Chemin de la Paix…

 

Un Triangle que le précité a superbement ignoré, préférant ancrer dans le paysage local un « Tourret’s club », grassement doté en deniers publics tant par le Conseil Régional de Basse Normandie (200 000 euros de subvention annuelle) que par la Ville de Caen (50 000 euros).

 

En toute hypothèse, cet Institut apparaît comme un luxe superflu, une sorte d’os somptuaire que la majorité politique régionale a voulu donner, il y a quelques années, à ronger à un « partenaire » par trop turbulent et ambitieux…

 

Le Mémorial, qui doit être la fierté de tout Caennais, est l’instrument évident de la défense des Droits de l’Homme. Il devait faire l’économie du financement public de toute officine aux intentions, s’agissant du dossier israélo-arabe, apparemment frelatées…

 

Daniel Charles Badache

Président France Israël Basse Normandie

 

 

 

 

Diffusion autorisée avec le nom de l'auteur ainsi que le lien du site

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans Président
commenter cet article

commentaires