Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 17:00

banniere

auquel

AFIBN 14 24

soutient et s'associe

vous présente pour celles et ceux qui n'ont pas encore vu la pièce "une histoire  d'amour israélienne", ou souhaiterait même la revoir, une magnifique promo, tant pour la qualité,  de l'écriture et de l'actrice -remarquable Estelle Grynszpan- que pour ce  qu'elle nous apprend sur l'histoire d'Israël dans les années 45/48.

 

histoire-damour-cover

 

Les dernières fois encore, nous étions nombreux  et certains parmi nous se sont souvenu de leur expérience au kibboutz, ou  de la joie collective à l'annonce de la création de l'Etat.

 

La pièce recrée cette atmosphère, entre dangers et enthousiasmes, tout au long  d'une simple petite histoire d'amour qui nous émeut.

 

 Voici donc le lieu et horaire après Novembre et Décembre dernier de retrouver cette pièce cette année encore et ainsi ne pas rater ce beau moment :

 

Prochaine programmation au théâtre de la Vieille Grille,

9 rue Larrey Paris 5ème (angle rue du Puits de L'Ermite).

Métro Monge, Censier-Daubenton, Jussieu.
01 47 07 22 11

Samedi 4 Janvier à 17 heures 30


Samedi 21 Février à 21 heures


Samedi 14 Mars à 21 heures

 

 

Pour plus de renseignements, contacter

   Laurence Nguyen (France Israël)

 06 32 68 11 71

 

 

 

 Plus d'informations sur Théâtre Darius Milhaud

 

 Accès au théâtre : En métro : Porte de Pantin (ligne 5) : Vous êtes à 300m

 du Théâtre. Prendre la rue Eugène Jumin puis au bout à gauche, la rue Petit et tout de suite à droite, l'allée Darius Milhaud... Le Théâtre est  à 20m. En bus : ligne 75 arrêt Porte Chaumont / ligne 60-48 arrêt Manin.  En Tramway : ligne T3b arrêt porte de Pantin ou Butte du Chapeau Rouge. En  voiture : au niveau du 97 rue Petit, proche de la Porte Chaumont. Pour  stationner : Rue Manin, Rue Petit, Porte Chaumont ou encore Parking Vinci  de la Cité de la Musique (Porte de Pantin). Et ligne 98

 

 

 

 

estelle-grynszpan.jpg

 

Une histoire d’amour israélienne

 

 

Une belle jeune fille, un beau jeune homme se croisent, se rencontrent, se découvrent. Quand l’histoire se passe dans les années 40 en Palestine, avec en toile de fond la création d’Israël…

 

« Une histoire d'amour israélienne » est l'histoire vraie de l'auteur et metteur en scène Pnina Gary, avec Eli Ben-Zvi, fils du second président de l'état d'Israël.

 

Histoire d'amour vibrante entre Margalit, jeune fille plein de vie et d'idéaux et Eli, pionnier idéaliste et kibbutznique de la première heure, engagé dans le "Palmach". Tout commence à l'été 1942, lors d'une rencontre fortuite à un arrêt de bus. Leur relation se développe, en dépit des difficultés et des dangers de cette période en Palestine de l'époque , avant la création de l’état d’Israël.

 

 

Pnina Gary a écrit la pièce, l’a mis en scène et fait jouer en hébreu et anglais depuis 2008. La pièce connaît un succès retentissant dans ces langues avec la comédienne israélienne Adi Bielski, en Israël et dans le monde anglo-saxon. Plus de 400 représentations en ont déjà été faites.

 

Traduite, elle a été jouée au théâtre Darius Milhaud à Paris par la comédienne Estelle Grynszpan, et reçoit également un succès grandissant sur la scène française.

 

 

                         Pnina Gary

 

 

Pnina Gary, née à Nahalal, en Israël, a étudié l’art dramatique à New-York avant de fonder, en 1958, le théâtre "Zavit", un des premiers théâtres « tendance » d’Israël.

En 1968, elle rejoint le Théâtre national d’Israël Habima en tant qu’actrice et y créé la scène expérimentale "Habimartef ".

 

De 1981 à 1990, elle est directrice artistique du théâtre "Orna Porat" pour enfants et jeunes.

 

Pnina a également adapté des romans israéliens à la scène, dont deux œuvres d’Amos Oz.

 

En 2006, elle reçoit le prix "Life Achievement Award" par le Ministère israélien de l’éducation et de la culture et la Fondation ASSITEJ.

 

Elle décide d’écrire « An Israeli love story » à la demande de son petit-fils, quand elle s’aperçoit après la guerre du Liban, que son histoire ne lui est pas personnelle mais rejoint, à travers une histoire d’amour universelle, une des tragédies de l’Etat hébreu moderne.

 

 

 

Estelle Grynszpan

 

 

Estelle Grynszpan est comédienne, professeur de théâtre et formatrice en entreprise.

Pour évoquer ses qualités d’actrice,  quelques commentaires de spectateurs :

 

 

 

« Une qualité d’écriture simple et poignante. Servie avec talent par Estelle Grynszpan, merveilleuse comédienne qui investit ce rôle en se fondant dans la peau de tous les personnages. A découvrir et partager. Sans modération ! »

 

 

« Nous avons été ravis par ce spectacle qui nous a fait voyager pendant un temps trop court en Israel avant son indépendance. Excellente actrice, excellente mise en scène. »

 

 

« Très belle plongée historique dans les événements qui ont précédé la création de l'état d'Israël. Une belle et tragique histoire d'amour que cette excellente et belle actrice nous fait vivre ainsi que cette ambiance pionnière et tellement pleine d'espoir des combattants sionistes de l'après guerre. A recommander à tous : aux juifs bien sûr qui ne peuvent que se reconnaître dans ces personnages, mais aussi aux non juifs qui comprendront qui étaient ces pionniers, ces survivants des camps de la mort dénués de tout et qui ont su créer leur nation, cultiver leur terre, se défendre et bien sûr s'aimer. Merci. »

 

 

« Un très agréable moment entre sourires et larmes avec une jeune interprète pleine de talent. Avec une économie de moyens et d'accessoires, elle réussit à faire vivre l'Histoire d'Israël et ses pionniers, les tragédies du peuple juif et ses espoirs à travers la petite histoire de quelques personnages entre Kibboutz et Mochav. La comédienne, Estelle Grynszpan, vibre dans chacun de ces rôles et nous communique sa passion. Un spectacle très émouvant. »

 

 

« Au-delà de la particularité culturelle, une histoire d'amour touchante, magnifique, bouleversante magistralement interprétée. »

 

 

A ne pas manquer donc !

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans Culture
commenter cet article

commentaires