Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 12:15

Memorial-Ghetto-Varsovie.jpg

 

 

Le 19 avril 1943, il y a 71 ans, la population du ghetto de Varsovie,  décida de prendre les armes, des fusils dérisoires et autres armes de fortune et de s’opposer à la plus puissante armée de l’époque, l’armée allemande.

 

Affamés, affaiblis, mais animés d’un courage et d’une détermination sans faille, Mordekhai Anielewicz et ses compagnons d’armes affrontèrent avec l’énergie du désespoir, presque  mains nues, les soldats de l’armée allemande, eux,  bien nourris et chaudement vêtus, des soldats aguerris au combat, munis de mitrailleuses, de chars d’assaut des plus sophistiqués, de lance flammes ; armée allemande qu’ils réussirent à tenir en échec plus de trois semaines durant.  

 

Ils savaient leur combat sans espoir et voué à l’échec  mais ils voulaient mourir debout, dans la dignité, les armes à la main, sachant bien ce que signifiait leur "transfert vers l’Est ", vers Treblinka, vers  la mort.

 

Beaucoup d’entre eux avaient conscience que dans cet ultime combat, ils défendaient l’honneur du peuple juif tout entier.


Le soulèvement du ghetto ne fut pas seulement  un défi lancé par les combattants juifs aux bourreaux nazis, mais aussi une accusation pointée à l’adresse du monde libre qui bien qu’informé du génocide perpétré sous ses yeux, laissa faire, dans une indifférence quasi totale.


L’histoire de cette insurrection héroïque, constitue l’un des fondements de l’Etat d’Israël, qui a su glorifié ces actes de bravoure ; Yad Vashem porte le nom de Mémorial de la Shoah et de la Gvoura, autrement dit de l’héroïsme.


A l’approche du 66ème anniversaire de l’Indépendance de l’Etat d’Israël, le souvenir de ces héros luttant contre la barbarie nazie, et brandissant sur les murailles du ghetto le drapeau frappé de l’étoile de David, continue  de vibrer en nous.

 

Leur exemple, leur résistance spirituelle restent pour toutes les générations, un modèle d’inspiration.


Le soulèvement du Ghetto de Varsovie, première et plus emblématique révolte contre l’occupant nazi,  mérite d’être commémoré avec la ferveur réservée aux événements majeurs de notre histoire car dans ce monde, qui aujourd’hui s’embrase à nouveau, il en va de notre survie, de notre lutte éternelle pour la survie.


A l’heure où resurgit dans le monde le spectre de l’antisémitisme,

 

A l’heure où des hommes portant kippa sont brutalement agressés,

 

A l’heure où des femmes, arborant autour du cou l’Etoile de David, sont sauvagement attaquées,

 

A  l’heure où être sioniste ou aimer Israël s’apparente à un  délit,  

 

A  l’heure où des cimetières juifs sont lâchement profanés,

 

A l’heure où les négationnistes banalisent et minimisent la Shoah,  

 

A l’heure où certains tentent de proscrire l’abattage rituel et crier haro sur la circoncision,

 

A l’heure où il ne fait plus bon être Juif dans certains pays d’Europe de l’est,

 

A l’heure où être Juif équivaut à avoir de nouveau la peur au ventre,


Je le clame haut et fort :

 

il est de notre devoir de monter la garde, de rester vigilants, de faire barrage à la haine, car pour reprendre la phrase allégorique de Bertolt Brecht « le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde»…..


Et, par-dessus tout,  il est de notre devoir, et pas seulement de  notre  droit, de nous défendre, car comme l’a si bien dit Herbert Pagani dans son "Plaidoyer pour ma terre"


« Je me défends, donc, je suis …..  ».  


Mais Israël est maintenant là pour veiller à ce  que Massada ne retombe pas une nouvelle fois……


 

 BETTY HAREL,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

157898 135706818152 2985642 n

Ambassade d’Israël à Paris
Yaron Gamburg,

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans France Israël
commenter cet article

commentaires