Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 16:22

drapeau israel

 

Ci-dessous des extraits d’une interview du représentant palestinien du Conseil des Droits de l’Homme aux Nations Unies (CDHNU) Ibrahim Khreisheh, diffusée le 9 juillet 2014 sur les ondes télévisées de l’Autorité palestinienne.

 

Présentatrice : La population demande de faire appel à la Cour pénale internationale et de signer le Statut de Rome. Et de le faire immédiatement. Dans quelle mesure est-ce réaliste ? Vous êtes notre représentant auprès de toutes les organisations internationales. Que pouvons-nous tirer d’une telle initiative, et pourrions-nous à notre tour être incriminés ?

 

Ibrahim Khreisheh : Je ne suis candidat à aucune élection palestinienne, donc je ne cherche pas la popularité auprès des Palestiniens. Les missiles qui sont aujourd’hui lancés contre Israël sont, pour chacun d’entre eux, un crime contre l’humanité, qu’il frappe ou manque [sa cible], car il vise une cible civile.

Les agissements d’Israël contre des civils palestiniens constituent aussi des crimes contre l’humanité. S’agissant des crimes de guerre sous la Quatrième Convention de Genève – colonies, judaïsation, points de contrôle, arrestations et ainsi de suite, ils nous confèrent une assise très solide. Toutefois, les Palestiniens sont en mauvaise posture en ce qui concerne l’autre problème. Car viser des civils, que ce soit un ou mille, est considéré comme un crime contre l’humanité.

 

Présentatrice : C’est pourquoi Israël a eu recours à une attaque contre Gaza…

 

Ibrahim Khreisheh : Faire appel à la CPI [Cour pénale internationale] nécessite un consensus écrit, de toutes les factions palestiniennes. Ainsi, quand un Palestinien est arrêté pour son implication dans le meurtre d’un citoyen israélien, on ne nous reprochera pas de l’extrader. Veuillez noter que parmi les nôtres, plusieurs à Gaza sont apparus à la télévision pour dire que l’armée israélienne les avait avertis d’évacuer leurs maisons avant les explosions. Dans un tel cas de figure, s’il y a des victimes, la loi considère que c’est le fait d’une erreur plutôt qu’un meurtre intentionnel, [les Israéliens] ayant suivi la procédure légale.

En ce qui concerne les missiles lancés de notre côté… Nous n’avertissons jamais personne de l’endroit où ces missiles vont tomber, ou des opérations que nous effectuons. Ainsi, il faudrait s’informer avant de parler de faire appel à la CPI, sous le coup de l’émotion.

 

 

 

memri.png

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans Israël
commenter cet article

commentaires