Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 11:09

Moshe-Ya-alon.jpg

 

Le ministre de la Défense qualifie de "différends" les désaccords avec les USA ; Lapid parle de "crise"

 

Le ministre israélien de la Défense, Moshe Ya'alon a contredit la politique américaine au Moyen-Orient et notamment la centralité du conflit israélo-palestinien en Irak ou en Syrie, lors d'une interview au Washington Post durant sa visite aux Etats-Unis.

"Ils (ces conflits, NDLR) viennent du conflit entre sunnites et chiites, sans aucun lien avec le conflit israélo-palestinien", a-t-il déclaré.

 

Il a ensuite indiqué que la racine du conflit israélo-palestinien était le refus de reconnaitre Israël en tant que nation du peuple juif.

 

Interrogé sur d'éventuelles concessions territoriales pour parvenir à la paix, Ya'alon a répondu "non" catégoriquement.

 

"Nous nous sommes retirés de la bande de Gaza pour satisfaire leurs revendications. Ils ont fini par nous attaquer. Le conflit porte sur l'existence d'un Etat juif, non sur la création d'un Etat palestinien. Chaque parcelle de terres qui leur a été concédée après Oslo est devenue un paradis sûr pour les terroristes", a-t-il précisé.

 

Le ministre israélien a par ailleurs réitéré la position israélienne vis-à-vis du dossier iranien et son opposition à la conclusion d'un accord, soutenant la politique menée par le Premier ministre Benyamin Netanyahou.

 

"Nous sommes préoccupés par cet accord potentiel car le cadre concerne le nombre de centrifugeuses que devrait avoir ce régime. Pourquoi devrait-il obtenir la capacité d'enrichir de l'uranium?", a-t-il dit, ajoutant qu'Israël se réservait le droit de se défendre lui-même.

 

M. Ya'alon a par ailleurs abordé la menace posée par l'Etat islamique en indiquant que "ce n'est pas une menace pour nous, mais pour le monde libre", tout en se montrant optimiste sur les efforts de la coalition pour combattre les djihadistes.

 

Malgré les critiques dirigées à l'encontre de l'administration Obama sur la politique moyen-orientale, le ministre de la Défense a rappelé que les liens entre Jérusalem et Washington était indéfectibles et que les désaccords entre les deux étaient de simples "différends".

 

Néanmoins, le ministre israélien des Finances, Yair Lapid a parlé de "crise" pour qualifier les tensions actuelles entre Israël et les Etats-Unis.

 

"Nous ne devons pas prétendre qu'il n'y a pas crise", a affirmé Lapid samedi exhortant à faire "tout ce qui doit être fait" pour y mettre fin.

 

Vendredi, l'administration Obama aurait rejeté la demande de Ya'alon de rencontrer le vice-président américain Joe Bidden, le secrétaire d'Etat John Kerry et sa conseillère à la sécurité nationale Susan Rice, selon le site d'information y net news com

 

 

 

 

 

 

 

i24

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans Israël
commenter cet article

commentaires