Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 11:44

terrorisme.jpg

 

Le réflexe hostile des médias envers Israël non seulement rend une image déformée de la réalité mais en plus, impose ses incohérences partisanes à propos du convenable et de l'indignation.
En effet :

- c'est Israël que les médias accusent d'apartheid mais c'est dans les pays musulmans qu'il est impossible de construire un lieu de culte autre que musulman,

- c'est Israël que les médias accusent d’ostraciser les minorités bien qu'elles aient, toutes, des partis et des représentants élus au parlement, représentants libres de parole et de votes, alors qu'en pays musulman aucune minorité non musulmane n'a de droit d'association ou la possibilité d'élire des députés représentant un parti non musulman,

 

- c'est en pays musulmans que les chrétiens sont si inquiétés qu'il est impossible de ne pas affirmer qu'il s'agit d'un exode obligatoire. Mais ces médias se gardent bien, dans ces cas-là, de se poser en défendeur de la liberté de culte, leur défense de la liberté de culte ne se proclame que s'il s'agit de la liberté du culte musulman.

- lors de l'assassinat des trois personnes à Bruxelles, tous ces médias se sont transformés en psycho-sociologues chargés de «décrypter» et de justifier le comportement des djihadistes européens.

Rien à propos des victimes.

Pas la moindre empathie.

 

- ce sont des milliers de civils qui sont tous les jours sous la menace de missiles tirés au hasard sur des villes mais, pour ces mêmes médias, ce sont les Israéliens qui sont coupables de procéder à des représailles alors qu'ils n'ont pas eu à déplorer de victimes.

- aujourd'hui, trois lycéens ont été délibérément assassinés et ce, avec les félicitations du Hamas pour ces «héros indépendants du Hamas».

Il ne faut pas oublier que tous ceux qui demandent, aujourd'hui, à Israël de ne pas avoir des réactions «disproportionnées» avaient avalisé comme «proportion honorable» le chiffre de 1.027 palestiniens pour un Israélien (Guilad Shalit).

Cette arithmétique, internationalement officialisée, fait apparaître que le chiffre de  3.081=(1.027x3 ) palestiniens de moins de 18 ans tués en compensation des trois Israéliens de moins de 18 ans assassinés, ne devrait pas être considéré comme illogiquement disproportionné.

Il serait disproportionné de dépasser ce nombre et d'en tuer 3.082.

Les victimes collatérales supplémentaires n'auraient d'autre cause que personne ne peut être certain de l'âge des cibles.

Il est peut être venu le temps de montrer que ce qu'a fait Bachar en Syrie reste très «proportionné» en regard de ce que la colère d’Israël peut faire.


Ce qui ressort de tout ça c'est que la création d'un État Palestinien n'est ni une finalité ni un objectif : ce n'est plus qu'un prétexte à palabres et à «pilpoul».

Que les Palestiniens aient un État, ou pas, ne ramènera pas la paix dans la région.

Actuellement, toute la région s'embrase dans une sorte de folie suicidaire collective en forme de compétition macabre qui n'a d'autre projet que celui de se prétendre comme plus grand martyr de l'islam et ce, au plus grand bénéfice de tous ces «médias-Dracula» dont les profits sont directement proportionnels aux litres de sang versé.

 

 

 

 

Jean SMIA,

 

 

temps contretemps

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans Israël
commenter cet article

commentaires