Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 10:15

i169 mainisrael

tunisie.gifflag israel

 

Tunisie – Mehdi Jomaa, le chef du gouvernement tunisien, a exhorté ses fonctionnaires à éviter de créer la controverse sur la normalisation à venir des relations du pays avec Israël.

 

La décision a été prise avec l’intention de stimuler le tourisme dans le pays en le rendant plus facile pour les juifs tunisiens israéliens qui souhaitent faire le pèlerinage annuel à la synagogue El Ghriba sur l’île de Djerba où beaucoup se rendent pendant les vacances de mai de Lag Baomer.

 

L’Assemblée nationale constituante élue (NCA) a récemment annoncé son intention d’interroger le ministre du Tourisme Amel Karboul et le ministre de la Sécurité, Sfar Ridha, sur l’entrée de touristes israéliens en Tunisie.

 

Cette question est sensible en Tunisie comme dans la plupart des pays arabes, où la normalisation des relations avec Israël est souvent considéré comme tabou.

 

Mehdi Jomaa a déclaré que la Tunisie doit « faire de la saison touristique un succès parce que le tourisme est une des activités qui apporte de l’argent liquide immédiat pour le pays ».

 

En effet, la Tunisie vit une crise économique importante depuis la révolution de janvier 2011.

 

Lors de l’ouverture d’une conférence économique sur le pèlerinage juif, Jomaa a déclaré :  

 

«Selon les professionnels du tourisme, le pèlerinage à la Ghriba est la clé pour une saison touristique réussie ».

 

Il a également ajouté qu’il n’y a aucun motif idéologique contestant l’ancienne tradition juive de pèlerinage.

 

« C’est une tradition que nous connaissons, le pèlerinage a eu lieu pendant des années ».

 

En mars, les touristes israéliens se sont vu refuser l’entrée à la Tunisie lors d’une escale dans le port de La Goulette, au nord de Tunis.

 

Leur croisière a accusé la Tunisie de «discrimination» que le ministre du Tourisme a nié, invoquant des problèmes de visa.

 

Le premier ministre s’est engagé mardi à la « transparence » concernant les procédures d’entrée de ces touristes.

 

La Tunisie a entretenu des relations étroites avec les Palestiniens, hébergeant le siège de l’OLP de 1982 à 1994.

 

En 1996, la Tunisie et Israël ont ouvert des « bureaux d’intérêts » à Tel-Aviv et Tunis mais en octobre 2000, Tunis a gelé ces relations en signe de protestation contre la répression de l’Intifada.

 

Dès sa nomination, le ministre du Tourisme a fait face à de vives critiques parce qu’il s’est rendu en Israël dans le passé pour des raisons professionnelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Israël Actu Meteor

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans International
commenter cet article

commentaires