Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 12:17

bb netanyahu

 

Le premier ministre Benyamin Netanyahou a mis en garde dimanche les dirigeants du monde contre la reconnaissance du gouvernement palestinien d'union nationale, disant que cela encouragerait le terrorisme à travers le monde.

 

Au début de la réunion hebdomadaire du cabinet ministériel, Netanyahou a parlé de la déclaration prévue d'un gouvernement technocratique sur la base des accords d'unité entre le Fatah et le groupe terroriste Hamas.

 

"Je demande à tous les éléments responsables de la communauté internationale de ne pas courir pour reconnaître le gouvernement palestinien dont le Hamas fait partie, et qui repose sur le Hamas. Le Hamas est une organisation terroriste qui appelle à la destruction d'Israël, et la communauté internationale ne doit pas le soutenir."

 

Le premier ministre a souligné :

 

"cela ne renforcerait pas la paix, cela renforcerait le terrorisme."

 

Plus tôt dans la journée, Israël a refusé le passage de Gaza à la Judée Samarie à trois "futurs ministres" de l'autorité palestinienne faisant partie du groupe terroriste Hamas.

 

Le responsable de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas a demandé jeudi au premier ministre Rami Hamdallah de diriger le nouveau gouvernement d'unité nationale qui réunira le Fatah et le Hamas.

 

L'annonce répond a un délai de cinq semaines suivant la réconciliation du 23 avril, mais les deux parties n'ont pas encore publié une liste des ministres issus de technocrates indépendants, ce qui suggère que des désaccords persistent.

 

"Cette lettre désigne le "docteur" Rami Hamdallah pour former un gouvernement de transition.

 

"Je lui souhaite bonne chance dans cette tâche difficile qu'il entreprendra," a déclaré Abbas lors d'une brève cérémonie avec le premier ministre à ses côtés.

 

Israël a suspendu les "discussions de paix" sponsorisées par les Etats-Unis en avril, après qu'Abbas ait accepté le pacte d'union avec le groupe terroriste Hamas qui dirige de facto la bande de Gaza.

 

Israël a menacé l'administration d'Abbas dépendante de l'aide internationale de sanctions financières si elle poursuit l'union avec le Hamas.

 

Le Fatah et le Hamas ont mis sur pied des gouvernements séparés alors que les institutions "nationales", y compris le parlement, sont pour la plupart devenues caduques après que le Hamas ait pris le contrôle de la bande de Gaza en 2007 suite à son écrasante victoire lors des élections législatives, une victoire qu'Abbas avait refusé de reconnaître.

 

Des sources proches des pourparlers entre les deux groupes disent que les principales différences restent sur qui devrait être le ministre des affaires étrangères de cet état qui n'existe pas.

 

 

 

juif org

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans Israël
commenter cet article

commentaires