Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 06:37

ABBAS.jpg

 

Un document palestinien confidentiel vient d’être dévoilé par le JCPA-CAPE.
Sous la plume de Jonathan D. Halevi on peut lire que dans ce document,  le négociateur palestinien Saeb Erekat examine tous les enjeux du processus de paix avec Israël.
Au fil de ce texte de 65 pages, écrit en mars 2014, il recommande de prendre des mesures afin d’aboutir à une reconnaissance  onusienne internationale  de la souveraineté palestinienne totale sur les territoires limités par les frontières d’avant juin 1967.
Certaines de ses recommandations ont depuis été mises en œuvre par le Président de l’AP, Mahmoud Abbas, notamment par sa demande d’adhésion palestinienne à certains organismes de l’ONU et aux Conventions de Genève.
Dans ce document confidentiel, Erekat s’oppose absolument à la proposition israélienne de maintenir, dans l’accord final, les blocs d’implantations à l’intérieur des frontières d’Israël.
Il suggère par ailleurs de créer des commissions bilatérales avec la Russie, l’Union européenne et l’ONU, pour favoriser l’Initiative de paix arabe,ainsi que pour intensifier la « lutte populaire pacifique »  contre les colonies de peuplement et contre le Mur de sécurité.
Les dernières initiatives d’Abbas reflètent bien cette nouvelle stratégie d’Erekat consistant à utiliser la voie diplomatique pour obtenir une reconnaissance internationale et créer un Etat palestinien souverain dans les lignes d’avant juin 1967,et cela sans pour autant faire des concession sur les questions fondamentales du conflit, en particulier sur celle du « droit au retour ».

Abbas a fait le choix politique de prendre ces mesures, qui vont à l’encontre de la position des Etats-Unis et d’Israël, estimant peu probables des pressions ou d’éventuelles sanctions.
Il pense utiliser l’arène diplomatique et juridique pour exercer des pressions diplomatiques et économiques sur Israël et aboutir à son retrait unilatéral de la Cisjordanie à l'exemple de son désengagement de la bande de Gaza en 2005.
Dans son document, Erekat explique que « la politique des Israéliens est dangereuse car elle vise à créer une réalité sur le terrain qui laisserait l’Autorité palestinienne sans aucun pouvoir et empêcherait à jamais l’établissement d’un Etat palestinien souverain et indépendant ».
Dans ce contexte, et tout en « négociant » parallèlement avec Tzipi Livni, Erekat suggère de prendre des mesures concrètes pour punir et isoler Israël sur l’arène internationale.
Il appelle également le Hamas et le Djihad islamique à la réconciliation et les encourage à rejoindre le gouvernement palestinien et ses nouvelles démarches contre l’Etat juif.
 Il apparaît donc, comme nous l’avons indiqué dans nos remarques du 8 mars dernier, que la crise actuelle avec les Palestiniens a été planifiée intentionnellement, bien avant la décision du gouvernement israélien  de ne pas libérer le quatrième contingent de terroristes palestiniens.
Il s’agit maintenant pour Abbas de continuer à aller dans la ligne suggérée  par le document confidentiel d’Erekat tout en prétendant mener des pourparlers avec Israël sous les auspices des Américains, cela ,bien évidemment, dans le seul but  d’obtenir une nouvelle libération de prisonniers palestiniens.
Reste à savoir si les Américains tomberont dans ce piège et fermeront les yeux sur ce double jeu palestinien.  

 

 

 

 

Zvi Tenney

 

Zvi Tenney,

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans International
commenter cet article

commentaires