Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 12:01

France Israël Basse Normandie (37)

Un comité d'aide judéo-arabe pour la Syrie

Au moins 25 civils, dont 11 enfants, ont péri samedi soir dans des raids aériens de l'armée du régime


 

Un Comité d'aide judéo-arabe pour la Syrie appelle l'opinion publique israélienne a aider les civils innocents de l'autre côté de la frontière nord.

Dans sa déclaration, le comité indique que "l'indifférence de l'Occident à ce jour, et son manque d'action sur les crimes de guerre du régime syrien, ont conduit à l'affaiblissement de l'opposition laïque et l'augmentation d'éléments extrémistes et djihadistes. Cela ne diminue en rien l'ampleur des crimes commis par le régime ou l'absout de la responsabilité dans le sort des réfugiés prisonniers de cette situation tragique (...) Le peuple syrien méritent la liberté, la démocratie et la justice sociale, tout comme chaque individu. Rejoignez le Comité de l'aide de la Syrie".

 

Le public est également invité à "aider nos voisins syriens" en "fournissant des abris, des lits, des vêtements, de l'eau potable, de la nourriture, des kits d'hygiène, des soins médicaux et même des kits éducatifs", poursuit le communiqué.

 

L'écrivain israélien Uri Avnery a déclaré:

 

"Nous sommes tous des réfugiés - soit nous, soit nos parents, nos grands-parents ou avant eux ceux qui ont atteint la rive promise ne doivent pas abandonner ceux qui luttent encore dans les vagues qui menacent de les engloutir. Nous devons accélérer leur aide".

 

Yossi Yonah, professeur de philosophie à l'Université Ben Gourion a indiqué de son côté:

 

"Ma maison est au Moyen-Orient et les nombreux peuples qui vivent autour de mon pays sont mes voisins (...) Je ne peux donc pas être indifférent à la la souffrance du peuple syrien, ou toute autre nation qui vit avec moi en tant que voisins".

25 civils dont 11 enfants tués

Au moins 25 civils, dont 11 enfants, ont péri samedi soir dans des raids aériens de l'armée du régime syrien sur deux secteurs rebelles de la province centrale de Homs, rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans la ville de Talbissé, 18 personnes --dont 16 de la même famille-- ont péri dans les raids, l'ONG précisant que 10 enfants et trois femmes sont parmi les victimes.

Le bilan pourrait s'aggraver en raison du nombre de corps ensevelis sous les décombres, précise l'OSDH.

 

Une vidéo postée par les militants montre des bulldozers dans la nuit en train de dégager les gravats à la recherche d'éventuels survivants.

Avec la ville de Rastane, également dans cette province, Talbissé a été une des premières villes syriennes à se rebeller contre le régime du président Bachar al-Assad en 2011.

 

Elle est assiégée et bombardée depuis plus de deux ans par les troupes loyalistes.


Dans la ville même de Homs, six hommes et un enfant, dont trois de la même famille, ont péri dans des raids sur Waer, le seul quartier de la ville encore aux mains des rebelles, depuis la chute de leurs bastions dans la vieille ville il y a six mois.

Une vidéo postée dimanche par des militants anti-régime montrait ce qu'ils présentent être des destructions dans le quartier, avec des toits complètement effondrés et des débris jonchant le sol.

Le régime veut soumettre Waer car il veut contrôler tout Homs, troisième ville de Syrie.

Des négociations pour le retrait des rebelles du quartier avaient échoué au cours des derniers mois.

Les rebelles ont perdu de nombreux bastions depuis un an face au régime appuyé par le Hezbollah chiite libanais mais aussi face aux jihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord et l'est du pays.

Ils défendent notamment leurs bastions dans la province septentrionale d'Alep, où ils doivent affronter leurs deux ennemis alors qu'ils nettement moins bien équipés.

(i24news avec AFP)

 

 

i24

 

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans International
commenter cet article

commentaires