Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : France Israël Normandie
  • France Israël Normandie
  • : France Israël Normandie
  • Contact
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 15:49
Daniel charles Badache

Saviez vous que l'Etat d'Israël était situé en Europe et que son voisin contigu libanais,dont les côtes prolongent au nord les siennes,appartenait au continent asiatique?

 

Si vous en étiez dans l'ignorance,c'est probablement qu'en raison de votre agenda du printemps 2000,ou de votre désintérêt à l'égard du basket ball,vous n'aviez pas suivi,à quelques jours d'intervalle, deux finales de compétitions continentales,l'une, européenne, remportée par le club du Maccabi de Tel Aviv (qui,depuis,a "récidivé"),l'autre,asiatique,ayant couronné celui de la Sagesse de Beyrouth...

 

Pauvres collégiens qui réalisaient en ces occasions que leurs professeurs de géographie "ne valaient pas tripette" ou que les cartographes étaient de notoires incompétents !

 

Trêve de plaisanterie.

 

Cette lourde orthopédie qui transgresse la réalité - Israël est en Asie - n'est que la conséquence du jeu de la "loi du nombre",qui a fait que les fédérations sportives internationales - F.I.F.A  également et entre autres - ont été soumises aux chantages des fédérations nationales arabo-musulmanes  mettant dans la balance leur boycott des compétitions concernées si des clubs ou sélections israéliennes y participaient...

 

Qu'il soit rappelé ici,autant que de besoin,que les fédérations sportives nationales sont délégataires de prérogatives attachées à leurs gouvernements respectifs...

 

Ainsi le monde sportif est le sinistre reflet,jusqu'à ce jour,de l'ostracisme dont une bonne partie de la communauté internationale fait preuve à l'égard d'Israël...

 

Poeur qui entretiendrait encore quelque doute,il conviendrait alors de se reporter au listing des participants aux Jeux Asiatiques et même...aux Jeux Méditerranéens !

 

Un "flash back" final sur une réalité convergente imputable à l'URSS brejnevienne.

 

En suite à la Guerre des Six Jours,le Kremlin avait rompu ses relations diplomatiques avec Israël. Or année après année,à l'epoque, la poule finale du championnat d'Europe des clubs comptait au nombre de ses participants,"rituellement",leMaccabi de Tel Avivet et le CSKA Moscou, avec matchs aller-retours dans le sdeux cités. 

 

Les Soviétiques ont donc refusé tout à la fois de recevoir,des années durant,le Maccabi à Moscou,comme de voir le CSKA se déplacer à Tel Aviv.

 

Si le règlement de la compétition avait été appliqué, le Maccabi aurait remporté toutes les rencontres concernées"par forfait".

 

Mais la F.I.B.A a décrété que tous les matchs israelo-sovietiques se derouleraient sur terrain neutre...à Bruxelles !

 

Sera saluée la grandeur d'âme d'Israël, qui a obtemperé...

 

Israël, un Etat "normal", dirait "qui vous savez" ?

 

 

 

 

Daniel Charles Badache,

Présidente France Israël

Basse Normandie

bandeau-asso afibn

Partager cet article

Repost 0
Published by France Israël Basse Normandie - dans Président
commenter cet article

commentaires

Guy SAMAMA 06/10/2014 22:02


Un autre exemple: il existe une société "savante" de chirurgie qui s'appelle la MMESA (Méditeranean and middle east surgical association) comprenant tous les pays du Maghreb et du Moyen-Orient.
Enfin, presque tous les pays! Car si des phares scientifiques comme la Syrie, l'Irak, l'Egypte ou l'Arabie Saoudite en sont membres, curieusement Israël n'y a pas été admis. Sans doute, la
qualité de la production médicale israélienne ne devait pas être au niveau (et de fait, elle n'est pas du même niveau!!). Sollicité par le Président de cette association pour faire partie de son
board j'ai expliqué en séance pleinière qu'il ne pouvait espérer m'y voir tant qu'il persisterait un trou dans la carte de cette association et que je n'y entrerai qu'avec l'admission d'Israël.
Silence radio mais c'était dit. Il y avait deux professeurs chirurgiens juifs dans l'auditoire en dehors de moi. Aucun n'a pris la parole. Pas un ne m'a dit un mot, fut-ce en apparté, à la fin de
la séance.